Coup d'oeil / RAP 2013

Publié le 5 Avril 2014

2013-08-25-710 

 

INTRO

Nous sommes un petit groupe d'artistes et de chercheurs intéressés et investis dans les liens qui relient la création artistique en milieu extérieur et qui questionnons l'avenir de nos pratiques dans une cohérence écologique et sociale.

Nous avons proposé à des personnes dont l'activité et la recherche nous semblent pertinente, de se joindre à nous dans le Diois au bord de la Drôme pour 7 jours de rencontre, d'expérimentation, de partage, de création et d'improvisation autour du lien entre permaculture et création artistique in-situ en milieu naturel.

Ces 7 jours se veulent une co-gestion, faisant appel à l'autonomie de chacun pour permettre des échanges riches et spontanés entre nos différentes approches et la possibilité de les relier au sein d'une cohérence dépassant les clivages de chaque discipline.


 

2013-08-20-673Du19au25 Août 2013se sont déroulées

les premières Rencontres Artistiques et Permacoles

à Paulianne, ferme située au bord de la Drôme, sur un terrain sans eau et sans électricité.

 

P1020214

Une guirlande de fanions d'accueil suspendue maladroitement entre deux arbres, le peuplement progressif du campement, des tentes qui poussent comme de petits champignons discrets jour après jour à la bris des pins, la coordination autonome de tout ce petit monde, la vie rythmée par le jour et la nuit, le ralentissement des actions quotidiennes engendré par les conditions d'installation très simples, les baignades, les veillées au rocket stove, la livraison du pain fait à la ferme, la cohabitation avec les ânes, les bières au frais dans la rivière, la balade à la pleine lune, les plats végétariens sublimés, la naissance d'un "Paysage Psychotique" par la chute orchestrée d'un arbre dans la pénombre, le vent chaud sur le plateau face à la roche, l'impro-beatbox-flow-percu-petlz à la cuisine, le grondement d'un orage inondant le campement, petit désastre d'un jour au milieu d'un soleil généreux,...

 

 

TECHNIQUEMENT/ un campement de tentes individuelles et de marabouts / des trous pour les toilettes et pour les frigidaires / une organisation de l'approvisionnement alimentaire au maximum local / des bassines pour la vaisselle et la douche / des panneaux pour communiquer sur les propositions d'ateliers de chacun, pour les tours de préparation des repas et autres partages des tâches / des produits de la ferme et de la nature / une participation financière journalière au frais de bouche et une mini taxe d'habitation qui reviens au paysans / quelques cordes, tapis, bidons, perches de bois, grandes casseroles, les bras et les cerveaux de tous, une trentaine de personnes, enfants confondus

 

barnum RAP2013-08-16-663

 
Simple, efficace, autogéré et à moindre frais.

Les participants venant de la ville comme de la campagne, de la capitale comme de la province, se sont largement et joyeusement appropriés la proposition.

 

ATELIERS/ initiés par les participants eux-même tout au long de la semaine :

    • Construction de formes avec les matériaux de la rivière : sculptures, improvisations, ... qui dérive en expérimentations sensible et ludique avec l'argile : retour à la matière première

    • Documentation sonore où vidéo spontanée : une caméra et un enregistreur audio étaient à disposition des participants pour prélever quelques instants de ce qui se passait au cours des Rencontres

    • Au lever du soleil éveil de la voix et du corps dans le lit de la rivière

    • initiation clown sous forme rencontre troublante des regards

    • Lectures à plusieurs d'un texte de Jean-Christophe Bailly puis exploration de mise en corps et en espace dans le paysage

    • yoga

    • Discussion mouvementée sur la génétiques autour du travail sur les organes de confort de Maël

    • Ballade nocturne à la pleine lune, l'occasion de percevoir le paysage autrement, de se faire surprendre par les odeurs, les ombres de lune, les bruits sorti du silence, les castors et les sangliers

    • Conférence singulière autour de la « permaculture »

    • Les électro-dépendants se sont retrouvés dans un bâtiment de la ferme pour des expérimentations sonores bruitistes réalisées à partir de matériaux trouvés sur place et de textes

    • Balade très matinale – départ 6h00 du mat – de découverte du Saut de la Drôme. Elle aura servi de catalyseur de rencontres. Marche, parler, échanger, se rencontrer

    • Observation et dessins de nuages sur une proposition de Chloé

    • Construction d'une cabane dans les arbres pour les enfants du campement

    • Réalisation d'interviews audio sur le thème du couple par Audrey

    • Ballade découverte et cueillette de plantes sauvages comestibles par François et d'autres

    • Préparation de repas à base de plantes sauvages comestibles

    • Ramassage de haricots verts et visite des serres de la ferme

    • Récolte de lavandin avec les résidents de la ferme

    • Présentation du tour à bois à perche (sans électricité) de Steve

    • Discussion de fond sur les liens entre « permaculture » et art.

2013-08-25-718.jpg


plato RAPArt---permac-en-Diois--42-.JPGAfin de ne pas nous soucier d'une production artistique ou autre, nous avions volontairement choisi d'inviter seulement quelques « curieux » à venir nous rejoindre en fin de semaine. C'était l'occasion pour les participants d'imaginer comment partager ce qui s'est passé de façon très informelle durant le séjour et d'échanger avec les visiteurs autour des ces rencontres.  

 

 

 

PRESENTATION/aux curieux de quelques expériences menées au cours de ces Rencontres :

  • 2013-08-25-708 
    • Finalement, l'ouverture aux curieux a été prise en main spontanément par une sorte de Monsieur Loyal décalé orchestrant les différentes propositions des participants pour en faire une sorte de Visite-Conférence intitulée « Paysage [in/out] situ infra-sensible » : des artistes se sont saisis des échanges qui avaient eu lieu durant la semaine en les intégrant dans des propositions diverses : exploration sensorielle des plantes sauvages comestibles avec une démonstration clownesque de leurs propriétés médicinales et émotionnelles. Observation du micro et macro paysage avec des lunettes fait main. Découverte d'une autochtone arboricole danseuse. Connexion avec l'absence d'un participant remarqué déjà parti et invocation de son chi. Etude des prélèvements de terre faits sur les différents moments des Rencontres.
      Visite de la ferme, avec accent anglais, de notre hôte Robin : réserves céréalières, confitures, et four à pain…

    • Improvisation corporelle et dansée sur le plateau, née de la lecture d’un texte de J-C Bailly

    • Repas-Récolte de plantes sauvages et domestiques

    • Présentation collective et discussions sur la permaculture

    • Ecoute des extraits des interviews couple

    • performance audio-bruitiste rejoint par une danse butoh spontannée 
       
       

       Lien vers les photos prises par Jacqueline :
      https://onedrive.live.com/?cid=86c1cb05676a4aa7&id=86C1CB05676A4AA7%21806&authkey=!AL58TXO_4zVP1C0

      Lien vers la vidéo des rencontres :
      https://www.youtube.com/watch?v=cpTav2_Zn50
       

  • RENDEZ-VOUS DU 12 AU 21 AOÛT 2014 SUR DE NOUVELLES TERRES POUR LES PROCHAINES RENCONTRES

 

Rédigé par PASSE-CRASSANE

Commenter cet article